Prise en charge des soins à 100%

Article L322-3-15 Code de la Sécurité Sociale : Les soins consécutifs aux sévices subis par les mineurs victimes d'actes prévus et réprimés par les articles 222-23 à 222-32 et 227-22 à 227-27 du code pénal sont pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Sambala 06/03/2012

Ceci est une initiative bien intentionnée - et qui rend difficile le travail thérapeutique engagé auprès de professionnelLEs ne relevant pas de la codification de la sécurité sociale. Les victimes, se trouvant fréquemment en situation d'exclusion et de précarité financière, n'auront pas le libre choix de la praticienne ou du praticien qu'elles peuvent avoir considéré-e comme la personne de leur confiance, elles devront suivre la voie des soins sur prescription. Loin de moi de dire que cela signifie forcément un mauvais choix - au quotidien, cependant, un grand nombre de victimes se plaignent de l'inadéquation de ce qui leur est proposé. - Une raison de plus pour que soit repenser la prise en charge et l'aide financière ainsi que le libre choix de la personne avec laquelle le traumatisme sera travaillé.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×