L'inceste au féminin

Ma mère...

Avant que je parle, que je dénonce mon beau-père que je devais appeler " papa " ma mère était violente avec moi physiquement et moralement, coups, insultes, et ect…
C’était fait ceci, fait cela, tasi toi, tu parleras quand je te dirai, et ect. Vas avec papa au travail, arrête de pleurer des que je te demande de le suivre, t'es qu’une gamine.
Ma mère savait ce qui se passait avec son mari puisque c'est elle qui disait, "va avec la p'tite" elle partait en vacance en me laissant seul avec lui,comme si il allait me regarder dans les yeux, alors qu’elle savait la perversion de son mari, en attendant qu’elle se faisait bronzer au bord de mer et qu’elle passait d’agréables vacances sans ses enfants sa propre fille se faisait violer,toucher et ect,dans sa propre maison.
Quand je suppliais ma mère de ne pas aller avec lui, les coups volaient. Elle aussi ses mains se promenait sur mon corps de petite fille.
Je me rappel a mes 14 ans je me plaignait que papa avait regarder au trou de la serrure de la sale de bain, mais se jour la il était en pétard j’avais mie une serviette pour cacher, et parti aller chercher ma mère pour lui dire, mais se jour la ses moi qui a eu la racler par ma mère, alors que s’était lui qui regardait, sa me reste encore aujourd’hui au travers la gorges.
A ma premier plainte ses elle qui ma taper dessus pour que j’enlève la plainte contre mon beau-père, et ses elle qui a tenu mes main quand il ma puni.
Nous avons déménager dans le sud ou la a vraiment commencer a se dégrader avec ma mère, elle touchai, elle m’obligeait a dormir avec elle, elle me traitai de « pute », de « monstre » et d’avoir tout gâcher sa vie, que tout était ma faute. Les coups on voler, les punition on voler, tout était très strict.
J’allais a l’école avec des grosse plaie au dos et qui collais sur mon t-shirt, j’avais des bleu que je cachait sous les pull en plein été pour pas qu’on voie, j’était puni des heure et des heure a genou sur un manche a ballait si je bronchait, pleurai, ou disait quoi que se sois je déclenchait la violence de ma mère.
J’avalai mes douleurs et ne disait rien, montrai rien, me taisais et vivais dans le silence absolu car parler me coûtait cher, très cher.
Elle a commencer a faire des recherche de mec, des recherche de mec pour son lit, jusque la sa m’inquiéter pas, mais un jour ses dans mon petit grenier qui était ma chambre que j’ai trouver, un mec, et s’était maman qui l’avais envoyer, elle disait qu on avait besoin d’argent que a cause de moi elle a tout perdu, que je devais la rembourser,et puis si je fessai pas,si je cédai pas les coup,les punition allai voler pour moi,alors valais mieux que je fasse se qu’elle me disait.
Ma mère aussi sa lui et arriver de me toucher, de faire des choses pas normal sur moi, de me faire faire des chose, m’obliger, mais je n’ai pas la force de poser ses mot beurk, et je préfère éviter et vous éviter de lire les détaille, a ceux qui seront a mon procès armer vous car la bas il y aura les détaille et sa risque de vous retourner, de vous faire mal, de vous faire pleurer aussi et je m en escuse d’avance.
Ma propre mère ma abuser sexuellement, ma propre mère ma vendu a des types pour de l’argent, ma propre mère ma battu, et ect…
Je vous remercie d’être encore la, merci, car sens vous je sais pas si j’aurais réussi a poser tout ses mot et maux, et la petite fille en moi tremble, car ses la première fois qu’elle réussi a dire autend de chose, et j’espère ne pas avoir choquer quelqu’un, je préfère vous évité ses détaille beurk…
je ne peu vous poser plus de mot,je ne peu pas, trop la honte, la peur,trop le sentiment d'être sale,et coincer la au fond de la gorge car ma mère ne ma pas fait que sa, plus tous ses avortement qu'elle ma fait faire et ect...

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site