L'inceste

L'inceste (du latin incestus : « impur ») désigne un acte sexuel entre membres de la même famille et soumise à un interdit.

Le membre de la famille peut être : un ascendant : parents, grands-parents, beaux-parents, tuteurs, etc. ou un collatéral : oncles, tantes, frères, soeurs, cousin(e)s, etc.

L’inceste existe lorsqu’une conduite à caractère sexuel est imposée à l’enfant à son insu,  qu’il en ait conscience ou pas, qu’elle ait lieu une ou plusieurs fois, de façon cachée ou pas. La violence sexuelle n’implique pas obligatoirement une pénétration. Il peut s’agir de toute autre contrainte verbale, physique, ou psychologique de nature à trahir la confiance et l’innocence de l’enfant : baisers, attouchements, exhibitionnisme, insinuations sexuelles répétées, usage de matériel pornographique, simulation de rapports sexuels, etc. toute conduite dont le caractère intrusif est ressentie à plus ou moins long terme par la victime comme une violente atteinte à ses limites et à son intégrité personnelle, entraînant une durable blessure psychique aux effets dévastateurs.

L'inceste c'est...

  • un viol, c'est-à-dire tout acte de pénétration du corps par voie vaginale, anale ou orale (rappelons que la fellation est un viol) imposé avec une partie du corps de l'agresseur ou par l'utilisation d'un objet.
  • une agression sexuelle : l'agresseur impose un toucher à l’enfant avec son propre corps (frottements, cunnilingus, masturbation…). L’enfant peut être forcé à pratiquer des gestes de masturbation sur l’agresseur, à l’embrasser ou le toucher où il le demande.
  • l’exhibition sexuelle ou « inceste moral » : faire l’amour devant son enfant, "se promener" nu, tenir des propos à caractère sexuel, visionner des films pornographiques avec son enfant… raconter à son enfant ses aventures sexuelles, le photographier nu ou dans des situations érotiques sont des situations incestueuses.
  • L'inceste c'est aussi le "nursing pathologique". Sous prétexte d'actes d'hygiène ou de soins, l'agresseur passe à l'acte en pratiquant des toilettes vulvaires trop fréquentes, des décalottages intempestifs, des prises de température rectale plusieurs fois par jour sans raison (l'enfant n'est pas malade), des lavements, etc. et ce, parfois, jusqu'à un âge avancé de l'enfant. C'est une relation excessivement fusionnelle qui s'installe dans laquelle l'enfant devient un objet sexuel.

L’inceste est tellement traumatisant que la victime doit dans la plupart des cas, pour survivre, oublier et se plonger dans le déni. C’est un mécanisme de défense qui se met en place pouvant provoquer l’oubli total des faits. Dans ce cas, personne ne peut savoir quand les souvenirs vont se manifester à nouveau.

L'inceste, comme la personne qui le commet, a plusieurs visages dont l'expression peut prendre plusieurs formes:


- la brutalité,
- il peut être aussi une relation faite de caresses et de séduction qui s'installe et s'immisce peu à peu, emprisonnant la victime: une relation sans violence physique mais dans une violence psychique extrême...

L'inceste c'est l'emprise de l'adulte sur l'enfant qui est enfermé dans une toile d'araignée.

L'inceste c'est parfois l'esclavage d'un enfant qui peut manger dans la cave, dormir dans un cagibi, être battu pour un rien, endosser le rôle de femme de le foyer.

Dans l'inceste l'enfant devient un objet sexuel, il peut être prêté à des amis, prostitué à loisir!

L'inceste c'est en vouloir à son corps d'avoir été une proie trop facile, c'est l'automutilation, c'est parfois la prostitution, souvent les conduites addictives... tout pour faire payer ce corps!

Viol ou pas viol, pénétration sexuelle ou non, là ne doit pas être le débat de l'inceste, l'inceste c'est bien plus vaste, bien plus grave, c'est souvent obliger sa victime à s'autodétruire!

L'inceste peut débuter dès la naissance et se poursuivre jusqu'à la vie adulte. Il concerne aussi bien les filles que les garçons.

L'inceste existe dans tout type de famille : il n'est pas lié aux conditions socio-économiques, ni au niveau intellectuel, ni aux convictions religieuses, politiques ou philosophiques de la famille. De même l'agresseur peut être aussi bien une femme qu'un homme.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. 28/05/2011

en fait c est très important de définir l inceste comme un phénomène développer dans toutes les sociétés .mais chaque société a sa culture propre et son système de vivre donc le phénomène ne se développe pas de la même manière il faut avoir le carier e de vie de victime et de l agresseur.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site